Vins d’extrême altitude

« Les vallées ne sont pas pour n’importe qui ! », Raúl Dávalos.

Les courageux raisins à peaux épaisse, brûlés par le soleil du Tropique du Capricorne, battus par les vents, échappés du gel, de la grêle, des fourmis et des perroquets, sont l’expression ultime des conditions extrêmes dans lesquelles ils se développent.
Dans nos vignes, le Malbec, le Tannat, le Cabernet Sauvignon, le Grenache noir, ainsi que le cépage autochtone, la Criolla Chica, ont trouvé leur place dans le monde, donnant des raisins pleins de couleur et gorgés de soleil.
Les vins que nous produisons conservent cette aromatique sauvage, cette indomptable complexité tout en recherchant une élégance et une finesse compatible avec une expérience gastronomique consommée.

UN LIEU

La province de Salta est réputée pour sa beauté hors norme et son héritage viticole multiséculaire. L’immense majorité des vignes sont plantées dans les Vallées Calchaquies, une succession de vallées s’étirant du nord au sud le long du piémont andin et dont le paysage majestueux est dominé par un désert minéral entrecoupé de quelques oasis de verdure en bordure des rivières.
Les principaux domaines viticoles sont concentrés autour de Cafayate, petite ville située à 1700 mètres d’altitude, alors que les hautes Vallées Calchaquies, difficiles d’accès et ayant peu de ressources, sont la dernière frontière, là où cultiver la vigne et faire du vin relèvent de l’exploit.
Au cœur des hautes Vallées Calchaquies, perchées à 2200 mètres d’altitudes, notre domaine, comprenant seulement 4 hectares de vignes est situé dans le minuscule village homonyme de Seclantas Adentro.

UN TERROIR

A cette altitude, les conditions climatiques sont extrêmes : l’ensoleillement est particulièrement intense, les hivers sont froids, les gelées fréquentes et l’amplitude thermique, à savoir, l’écart de température entre le jour et la nuit, peut atteindre l’été 25°C.
Cette différence de température favorise la concentration des tannins et la conservation de l’acidité dans les raisins.
Le sol est sablonneux avec des pierres calcaires. Il est constitué d’alluvions sur une base granitique. Très profond, pauvre en matière organique et perméable, il permet aux raisins de développer des arômes uniques.

UNE CULTURE

A cette altitude, les conditions climatiques sont extrêmes : l’ensoleillement est particulièrement intense, les hivers sont froids, les gelées fréquentes et l’amplitude thermique, à savoir, l’écart de température entre le jour et la nuit, peut atteindre l’été 25°C.
Cette différence de température favorise la concentration des tannins et la conservation de l’acidité dans les raisins.
Le sol est sablonneux avec des pierres calcaires. Il est constitué d’alluvions sur une base granitique. Très profond, pauvre en matière organique et perméable, il permet aux raisins de développer des arômes uniques.